Le cas d’une fillette enlevée à Coyah et retrouvée à Mafreinyah, divise les justices de paix de Coyah et Forécariah

D’après les déclarations de M’Balia Bangoura,  la mère de la fillette enlevée, elle s’était rendue à un magasin de vente en gros pour faire des achats. Après avoir fait sa commande, elle a fait assoir sa fille sur une table à la devanture dudit magasin. Elle est entrée en suite pour faire le versement. A sa sortie du magasin, elle n’a plus revu sa fille du lieu où elle l’avait laissée.

C’est ainsi qu’elle  s’est engagée, sans succès, dans une folle recherche tant à la devanture du magasin qu’au niveau de la gare routière. Les parents ont prolongé les recherches à Coyah, à Mafreinyah et à Forecareah avec des photos de la fille en main.

 
Fatigué, le père de la fille, fatigué, se rend au marché hebdomadaire de Mafreinyah  pour manger. C’est là qu’il rencontrera une femme qui portait sa fille au dos. Il l’a saisie tout en lui posant la question de savoir comment elle a eu cette fille?

Ensuite les deux se sont chaudement disputés au sujet de l’enfant, chacun affirmant être son véritable géniteur. Dans ces prises de bec entre les deux, beaucoup de gens ont finalement pris cause et effet pour la dame au détriment du pauvre père de la fille qui, à un moment a failli être lynché par la foule

Vu les tournures que les événements prenaient, les deux protagonistes et la fillette ont été conduits au Commissariat urbain de Mafreinya. Le dimanche matin, la mère de la fillette a été appelée pour départager les deux.

A cause des traits de ressemblance entre la fillette et sa mère, les autorités du Commissariat l’ont finalement restituée à ses parents. C’est ainsi que la présumée ‘’voleuse’’ a été confondue et elle a fini par avouer qu’elle était, elle aussi, en mission de quelqu’un d’autre.

Après son interpellation, les parents de la fillette qui viennent de Coyah, souhaitent que la Justice de paix de Coyah prenne en charge le dossier. Ce qui ne serait pas de l’avis du Commissariat Central de Mafreinyah qui veut déférer l’accusé à la Justice de Paix de Forécariah. Voilà actuellement le conflit de compétence que cette affaire provoque entre les deux Justices de paix.  Etienne TambaTenkiano depuis Coyah pour Guinéenews  

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.