Administration : Les nouveaux fonctionnaires de l’éducation de Fria peinent à percevoir leurs premiers salaires

Contrairement aux  fonctionnaires de l’éducation de la capitale et les autres préfectures du pays, ceux de la cité de l’alumine, Fria jusqu’à ce jour ne sont pas encore entrés en possession de leurs premiers salaires. Cette situation devenue inquiétante à leurs yeuxs, ils ont décidé de se retrouver à la DPE (Direction Préfectorale de l’Education) pour en savoir plus.
 » Ce matin (14 avril, ndlr) nous sommes venus à la direction de l’éducation pour juste nous enquérir des  réalités. Nous aurions appris que de partout en Guinée, les nouveaux fonctionnaires engagés au compte de l’éducation ont été payés. Pour Fria, ce n’est pas le cas, nous sommes venus savoir où se trouve le blocus parce qu’on ne peut pas abandonner les classes ; nous sommes contraints de donner les cours et de façon pacifique venir savoir quand nous serons en possession de notre salaire. Si dans un ensemble, certains sont payés et d’autres pas, il est de notre devoir de venir vers nos autorités de tutelles pour savoir les réalités et ce qui ne vas pas, c’est l’objet de notre regroupement ce matin « , a confié cet enseignant qui a requis l’anonymat.
Pour sa part, Moussa Kamano SAF (secrétaire administratif et financier) de la DPE rassure que les nouveaux fonctionnaires au compte de l’éducation auront aussi leurs salaires comme les autres. “ Je peux  rassurer les  nouveaux fonctionnaires de l’éducation que le salaire est disponible mais à Boké, ça été une imprécision au niveau de la fonction publique, leur salaire a été viré au compte de la DPE de Boké ; je me suis déplacé pour Boké prendre la situation et à mon retour, la rendre conforme à celle de Fria. Monsieur le DPE me fera un ordre de mission aujourd’hui pour me rendre à Boké avec la situation de ces nouveaux pour retirer leur salaire et à mon retour, ils seront tous payés.
Effectivement, dans les autres préfectures, les nouveaux enseignants ont déjà perçu leurs salaires. Il y a eu  une erreur au niveau de l’informatique parce que même pour ceux de Gaoual, Koundara et Fria ont été virés à Boké.
Au cours d’une réunion à l’inspection régionale de l’éducation, les DPE ont plaidé pour que nous les SAF concernés puissions nous rendre à Boké récupérer les salaires des enseignants « , a-t-il dit.
A la question de savoir combien de mois de salaire seront payés aux enseignants, Moussa Kamano répond et lance un appel.  » Dans les conditions normales, c’est le salaire du mois de mars qui est venu, nous payons avec ce que nous avons sous nos mains. Je ferai un aller et retour sur Boké seulement pour ce cas de salaire. Je demande aux enseignants de garder la sérénité et le calme et je les rassure dès mon retour, ils auront tous leurs salaires  » a-t-il ajouté
Plus ou moins satisfaits de la réponse de Moussa Kamano, ces enseignants se sont retournés mais en gardant une reverse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.