ARMP : Aliou Thiam, cet employé qui accuse Jonas Mukamba d’agression physique

Alors que la justice tarde à donner une suite à sa plainte, Aliou Thiam, le chargé de la maintenance informatique à l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) s’exprime dans la presse.  Il accuse son directeur général, le contesté Jonas Mukamba Kadiatou Diallo, d’agression physique. Nous n’avons pas encore la version de Diallo, injoignable jusqu’au moment de la mise en ligne de cette dépêche.

« J’ai été violenté par Jonas Mukamba Kadiatou Diallo, qui m’a aussi séquestré. Tout est parti quand j’ai essayé de faire constater à un huissier le changement de la serrure de mon bureau « , a indiqué à Guineenews, Aliou Thiam. Il signale que c’est Kaditaou qui avait changé la serrure de son bureau pour l’empêcher d’y accéder. Ce, en dépit d’un contrat qui le lie à l’Autorité de Régulation des Marchés Publics. A en croire à Thiam, Mukamba Kadiatou Diallo veut le faire remplacer par son homme.

  » La dernière fois que j’ai été à la DPJ, le commandant José m’a dit qu’il va me mettre en arrestation. Je lui ai dit que ce n’est pas moi qui dois être arrêté, c’est Mukamba qui doit être arrêté pour avoir refusé de nous payer depuis cinq mois et avoir agressé un travailleur de l’ARMP « ,  rapporte Thiam, pour souligner que son directeur général est favorisé dans le processus judiciaire.

Entre réclamations d’arriérés de salaires, accusations contre le directeur général, incendie dans les locaux, l’Autorité de Régulation des Marchés Publics connaît un moment de turbulence.

Pour le besoin du recoupement, nous avons tenté de rentrer en contact avec la personne mise en cause, une semaine durant, impossible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.