Conakry: Bah Libraire et les écrivains guinéens célébrés lors de la journée mondiale du Livre

Devoir de mémoire. Le 23 avril 1616, disparaissaient de grands Hommes de lettres tels que Cervantes, Shakespeare et Garcilaso de la Vega dit l’Inca. En République de Guinée, ce jour a été marqué cette année, par le début du mandat (2017-2018) de Conakry nommée Capitale mondiale du livre. A cet effet, des hommages mérités ont été rendus à des femmes et hommes, devanciers et acteurs de la chaîne du livre en Guinée.

D’abord, l’assistance venue pour le lancement de la journée mondiale du livre et du droit d’auteur a observé une minute de silence à la mémoire des illustres écrivains disparus avant de rendre publique l’incommensurable contribution de ces auteurs guinéens dans le développement économique, social et culturel de la nation.

A commencer par le célèbre Camara Laye qui a toujours  fait la fierté de toute l’Afrique, des auteurs guinéens tels que le Pr Djibril Tamsir Niane, auteur de ‘’Soundiata Keïta ou l’épopée du Mandingue’’ ou encore Mme Sira Baldé, première femme guinéenne à écrire un roman intitulé ‘’D’un Fouta-Djallon à l’autre’’ sans oublier Pr Alpha Ibrahima Sow, l’une des célèbres plumes valorisant le Fouta-Djallon avec son illustre ouvrage ‘’La femme, la vache, la foi’’ dont la poétesse Koumanthio Diallo et son époux  Pr Dieng Bonata se sont inspirés pour faire le Musée du Fouta-Djallon à Labé et également Mamadou Bah, premier libraire de Guinée, ont reçu des hommages mérités dans la salle du CCFG le 23 avril.

Des instants de reconnaissance et de satisfaction pour les différentes familles présentes pour la circonstance. Pour le Commissaire général Conakry Capitale Mondiale du Livre, Sansy Kaba Diakité, il était important de faire revivre ces Hommes de lettres pendant CCML qui n’est que le couronnement de leur dévouement, leur passion et leur amour pour l’écriture.

Mame Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.