Convocation du syndicaliste Aboubacar Soumah : l’Etat fait un revirement- éclair spectaculaire

La justice guinéenne a adressé, hier jeudi, deux convocations aux deux meneurs de la précédente grève syndicale, notamment les généraux Aboubacar Soumah et Abdoulaye Porthos Diallo. Aussitôt, le syndicat a appelé sa base d’arrêter les cours la semaine prochaine pour aller soutenir leurs camarades. Mais à la dernière minute, le pouvoir a aussitôt annulé la procédure, sans se faire prier.

Mais comment en est-on arrivé là ? Selon le porte- parole du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG), Mohamed Bangoura, il a invité tous les enseignants à abandonner les cours à partir de la semaine prochaine pour accompagner les deux généraux, Aboubacar Soumah et Abdoulaye Portos, convoqués à la justice par l’équipe sortante, Sy Savane.

C’est la preuve, dit-il, que le protocole d’accord signé avec le gouvernement ne sera pas respecté.

Interrogée, le porte-parole du ministère de la justice, Sékou Keita, a apporté des précisions. « On ne fait pas de règlement compte à Aboubacar Soumah. Nous le poursuivons sur la base d’une plainte antérieure à la grève pour effraction et vol. Il a fait effraction pour prendre des objets au siège du SLEG. Il a cassé les cadenas d’une porte pour prendre des objets. On a reçu une plainte. On va l’exécuter. Donc, cette convocation est très loin des fins de grève », a-t-il indiqué.

Mais aux dernières nouvelles, les autorités judiciaires ont annoncé l’annulation de la procédure. « Notre menace a ébranlé le pouvoir jusqu’au sommet de l’Etat. C’est le président de la république, qui a appelé le ministre de la justice, qui a appelé à son tour le procureur de la république, qui a appelé le camarade Soumah. Ils nous ont dit de considérer que la plainte est annulée. Nous allons recevoir tout à l’heure le papier annulant la convocation », a confié Mohamed Bangoura, porte-parole du SLECG ce vendredi à midi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.