Cotonou : fin de la conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie

La conférence des ministres des sports et de la jeunesse de la Francophonie a pris fin, ce vendredi, au palais des Congrès de Cotonou, la capitale économique du Bénin.

La Guinée était représentée à Cotonou par le ministre de la jeunesse, Moustapha Naité, qui avait lu un discours fort. Il avait à ses côtés Kabassan Keita, directeur national des sports, Moussa Condé, conseiller principal et Amadou Tidiane Bah (FONIJ).

Pendant deux jours de travaux, experts et ministres de 43 pays francophones, ont passé au peigne fin la revue à mi-parcours de la programmation quadriennale et procédé à l’élection du nouveau secrétaire général et du nouveau président en exercice.

Plusieurs décisions ont été également prises : la réélection au poste de Secrétaire Général de la Confejes de Bouramah Ali Harouna pour les quatre prochaines années, le soutien de la CONFEJES à la candidature de Paris pour les Jeux Olympiques de 2024 et la désignation du Maroc pour accueillir la 37ème CONFEJES.

Par ailleurs, cette conférence de Cotonou a été l’occasion pour les participants de porter à la tête de la Confejes, le Ministre des sports du Bénin, Oswald Homéky, pour deux ans. Celui-ci a placé son mandat sous le signe de la « synergie d’action ».

De même, la Guinée s’est portée candidate pour abriter la conférence ministérielle francophone en 2021.

Autres bonnes nouvelles, la direction des affaires administratives et financières de la CONFEJES a été confiée à un de nos compatriotes, Abdoulaye Gagni BAH.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.