Guinée : « L’épopée du mandingue », le roman du mois d’avril de Djibril Tamsir Niane

En prélude à l’événement “Conakry, capitale mondiale du livre” dont le mandat démarrera le dimanche 23 avril prochain, une rencontre littéraire a eu lieu ce vendredi 21 avril autour du roman “Soundjata ou l’épopée mandingue” à Conakry dans un réceptif hôtelier de la place, a constaté sur place Guinéenews©.

Cette oeuvre signée par le Pr Djibril Tamsir Niane, écrivain de la première génération, est considérée comme un pont entre la littérature africaine orale et celle qui est écrite d’où son contraste traditionnel. Et pour ce mois d’avril, “Soundjata ou l’épopée mandingue” a été retenu comme le roman du mois.

Après avoir fait voyager l’assistance à travers les lignes de son oeuvre,  Djibril Tamsir Niane s’est dit heureux que son oeuvre soit le roman du premier mois.  » J’espère que Soundjata va être mieux connu car la nouvelle situation créée par Conakry, capitale mondiale du Livre, va donner plus d’intérêt à cet ouvrage à travers l’Afrique et dans le reste du monde”, a-t-il affirmé.

Présent au présidium, Ahmed Tidiane Souaré ministre d’Etat conseiller à la présidence a magnifié l’oeuvre de M. Niane. “ C’est une oeuvre monumentale du Pr Djibrl Tamsir Niane qui a été rédigée depuis les années 1960 mais dont les enseignements continuent à servir les générations montantes. Un impact important car Conakry, capitale mondiale du Livre est un rendez-vous de donner et de recevoir, c’est un rendez-vous de la culture, c’est un rendez-vous de l’écriture et le Pr Djibril Tamsir Niane est un monument dans ce domaine. En choisissant ce livre, la barre a été placée très haute et je pense que c’est bien parti pour la réussite de cet événement ”, a renchéri l’ancien premier ministre.

Revenant sur la genèse de son oeuvre, le Pr Niane a confié : “ une année de recherche a précédé à la rédaction de cet ouvrage et j’ai fait d’avantage une adaptation qu’une traduction. ”

De son côté, Elhadj Lansana Condé président du réseau national des communicateurs traditionnels (RENACOT) a mis l’accent sur le rôle joué par le doyen Djibril Tamsir Niane et aussi sur le choix porté sur son livre. “ C’est un hommage rendu à un homme qui s’est battu très tôt pour la revalorisation de la tradition orale, c’est une reconnaissance de la place qu’occupe cette tradition dans la culture de notre pays. Cet hommage met en valeur le livre et la parole ”, affirmé cet litteraire.

Le 23 avril prochain, la capitale guinéenne entamera son mandat jusqu’au 22 avril 2018 et la remise de la plaque du label “Capitale mondiale du livre” sera effectuée par le maire de Kroslov au gouverneur de la ville Conakry dans la journée du samedi 22 avril prochain.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.