Intégration des contractuels à la Fonction publique: les omis de Fria donnent de la voix

Au lendemain de la grève des enseignants déclenchée en février dernier par les deux centrales syndicales de l’éducation, le président de la République, Alpha Condé a récemment reçu une délégation des contractuels d’Etat immatriculés en situation de classe. A l’issue de cette rencontre, il leur avait promis de régulariser leur situation en totalité en les intégrant à la Fonction publique.

En tout cas, ceux de Fria semblent être les laissés pour compte du dernier communiqué du ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire, Ibrahima Kalil Konaté, rendu public le 23 avril.

Devant cette situation inquiétante, ces contractuels se sont immédiatement retrouvés à la Direction Préfectorale de l’Education pour comprendre les causes de cette omission.

“Le président de la République ayant reçu  les contractuels d’Etat  en situation de classe au cours des négociations pendant  la grève, avait décidé de prendre en compte le plaidoyer de  Mohamed Bangoura, le Porte-parole des contractuels d’Etat qui n’ont pas été admis au concours d’entrée à la Fonction publique. Il a tenu sa promesse mais à notre fort étonnement, aucun contractuel d’Etat de Fria n’a bénéficié de cette décision présidentielle. Nous nous interrogeons pourquoi nos camarades des autres préfectures en bénéficié à l’exception de nous qui sommes à Fria? Alors qu’a priori, nous sommes tous au même pied d’égalité. Depuis plus de cinq ans, nous sommes en situation de classe et malheureusement, on nous omet royalement. C’est pour cette raison que nous sommes regroupés devant la DPE pour rencontrer le DPE afin d’être situés sur le sort qui nous est réservé.  Pour l’heure, nous ne pouvons engager aucune action pour revendiquer notre droit, nous attendons de voir et par la suite nous saurons ce qu’il y a lieu de faut faire“, a confié Konaté Ibrahima, professeur d’histoire et Porte-parole des contractuels d’Etat de Fria.

Pour sa part, Moriba Sidibé, un contractuel d’Etat nous a exprimé tout son désagrément et sa surprise de voir qu’ils ont été omis de cette vague d’intégration.

“J’ai été très surpris et désagréablement surpris quand on m’a envoyé la liste des contractuels d’Etat. J’avoue qu’il n’y a aucun contractuel d’Etat de Fria n’a été engagé, ni au secondaire, ni à l’élémentaire. Alors que l’ordre a tété donné par le chef de l’Etat pour que tous les contractuels d’Etat soient engagés. C’est pourquoi immédiatement, j’ai appelé le DRH pour lui demander qu’est-ce qui ne va pas. Il m’a instruit d’envoyer le dimanche la liste de tous les contractuels d’Etat de Fria. Ce qui fût fait et j’ai mis en copie notre comité », a-t-il déclaré.

Poursuivant Moriba Sidibé rassure que le tir sera corrigé et promet de rencontrer le ministre si rien n’est fait.

Il faut par ailleurs souligner qu’ils sont au total 15  contractuels d’Etat  à Fria dont 11 à  l’élémentaire et 4 au secondaire qui attendent d’intégrer à leur tour la Fonction publique.

GUEYE Mamadou Fria

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.