Interdiction des lieux publics : Cellou Dalein Diallo répond à Boureima Condé

Invité de la radio Liberté FM, le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, a répondu, ce jeudi, au ministre de l’administration du territoire, Boureima Condé, qui s’est exprimé la veille pour expliquer les raisons de l’interdiction des espaces publics au cortège de l’UFDG.

« Je suis déçu parce que cela intervient dans un contexte de décrispation politique », a-t-il entamé.

Pour le leader de l’UFDG, les explications du ministre Boureima Condé ne tiennent pas route.

Non seulement parce qu’aucun texte n’interdit à un parti agréé l’accès aux lieux publics.

Mais également, les partis disposent d’une capacité d’accueil faible à l’intérieur du pays.

Or, se défend-il, des réceptions pareilles ne se font qu’une à deux fois par an dans ces villes.

Poursuivant, le leader de l’UFDG a prévenu que l’opposition organisera des manifestations pacifiques pour réclamer l’organisation des élections locales dans sous peu.

En Côte d’ivoire, le président Alhassane Ouattara, pourtant élu après Alpha Condé, a organisé toutes les élections à date sans que son opposition n’organise des marches pacifiques.

Au Sénégal enfin, le président Macky Sall a organisé toutes les élections à date sans aucune manifestation.

« Pas question de coupler les élections législatives aux élections communales », a-t-il insisté.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.