PEDN : «S’il y a une opposition aujourd’hui en Guinée, c’est le PEDN»

Plusieurs points ont été abordés ce samedi au cours de l’assemblée générale hebdomadaire du Parti de l’Espoir et du Développement National (PEDN), tenue à Ratoma. Le mini remaniement ministériel, l’adoption du code électoral par les députés, la célébration du 8ème  anniversaire du PEDN le 18 mars prochain, était entre autres sujets au menu de cette Assemblée. (Photo d’archives).Unknown ObjectA l’entame, le chargé de communication adjoint, Mamady Sosso Kanté qui a présidé l’Assemblée générale de ce samedi, s’est réjoui du limogeage de certains ministres de la République notamment ceux de l’Enseignement Pré-Universitaire et de la Fonction Publique. Mais, prévient-t-il, le PEDN se réjouira davantage lorsque le peuple va sanctionner celui qui sanctionne, en l’occurrence le président Alpha Condé.  Il dit craindre cependant que les promus ne continuent avec le mauvais système qu’ils ont trouvé sur place. «Nous mettons l’accent sur le secteur éducatif parce que c’est un secteur clé et indispensable à l’avenir d’un pays », a-t-il déclaré.

Toujours dans ce registre de l’éducation, Mamady Sosso Kanté a fustigé la publication des résultats du recensement biométrique des étudiants. « Le gouvernement a fait état de plus de 46 000 fictifs. Tout le monde est contre la fraude mais s’il y a des personnes responsables de cette fraude, c’est bel et bien les gouvernants. Parce que 99% des fondateurs des universités  sont issus de ce système», a-t-il dénoncé.

Plus loin, il demande aux militants du PEDN de se mobiliser pour mettre fin à ce mauvais système. « Le seul parti qui puisse combattre ce système aujourd’hui en Guinée, c’est le PEDN. Parce que l’opposition se résume au PEDN. Il y a une autre forme de mouvance qui vient de voir le jour dans le pays: c’est la collaboration entre l’UFDG de Cellou Dalein Diallo et le RPG Arc-en-ciel. Ces deux formations politiques se sont associées pour vous priver de vos droits qui vous permettent de voter librement pour un chef de quartier. Ces partis sont allés siéger à l’Assemblée Nationale au nom de leurs intérêts particuliers et non au nom du peuple et ni pour le peuple », a fait savoir M Kanté sous des ovations des militants présents.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.