Le premier ministre Mamady Youla clôture « les 72h du livre », à Conakry

C’est sur une note de satisfaction et de formulation de voeux que ce le premier ministre Mamady Youla a fermé les portes et fenêtres des 72 heures du livre, ce mardi 25 avril, a constaté sur place Guineenews.

Lancée le 23 avril dernier à Conakry, la neuvième édition de cet événement culturel et littéraire qui promeut la lecture et le livre, a enregistré la présence du chef du gouvernement guinéen et de quelques membres de son équipe, de l’ambassadeur du Sénégal et de sa délégation et des acteurs du monde littéraire pour sa clôture,

La cérémonie a débuté par la remise du prix du concours du “jeune écrivain” par un jury dont le Dr Alhassane Chérif écrivain et psychologue était le président. Et David Kékoura Béavogui auteur du texte “S.O.S jeunesse, Mamadouba Marie Diallo avec “Jeunesse et mondialisation” et Doussou Kaba pour “les larmes intérieures d’une grande soeur” ont été les trois heureux bénéficiaires.

Après avoir effectué la remise des cadeaux, Moustapha Naïté ministre guinéen de la jeunesse et de l’emploi jeunes, a indiqué que le gouvernement accompagnera les lauréats après un entretien avec eux.

Ensuite, le chef du gouvernement Mamadi Youla a rappelé que la fête des 72 heures du livre, s’effectue dans le cadre de l’année consacrée par l’UNESCO et par la communauté internationale au livre en Guinée.

Poursuivant, il a souligné qu’avec le livre,  » on peut partir de n’importe quel point pour arriver à la destination souhaitée parce que grâce au livre, on a un horizon ouvert sur l’infini. « 

Pour sa part, Sansy Kaba Diakité a fait savoir que les dix textes sélectionnés pour le prix du concours du jeune écrivain seront édités dans un livre.

Le directeur de l’Harmattan-Guinée a rappelé que la neuvième édition des 72 heures du livre coïncide avec l’événement culturel “Conakry, capitale mondiale du livre”  ; donc, le Guinéen doit renouer avec la culture de la lecture et quitter la phase des assiettes dans les bibliothèques pour celle des livres comme décor du salon.

La cérémonie a pris fin sur une prestation artistique de Titi chanteuse sénégalaise invitée par l’ambassadeur du Sénégal en Guinée qui a souhaité faire prolonger la soirée sénégalaise organisée au centre culturel franco guinéen le lundi 24 avril dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.